La Géline de Touraine

Un peu d'Histoire...

Aujourd'hui, la Géline de Touraine est l'une des meilleures races de poules françaises.

En 1909, quelques passionnés baptisent la poule noire de Touraine sous le nom de "Géline de Touraine" : le mot "géline" venant du latin "gallina" qui signifie "la poule". Ils établissent alors le standard de la race et relancent son élevage. Ainsi, dans les années 1920, on comptait pas moins de 750 000 Gélines de Touraine dans les basses-cours avant que celle-ci ne disparaisse dans les années 1950. C'est sous l'impulsion d'éleveurs et de sélectionneurs passionés, appuyés par l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), que cette race renaît.

Gélines touraine

Coq Géline de Touraine et ses poules

Caractéristiques et standard

Corps : profond, allongé, port légèrement relevé.

♦ Dos : long, large, horizontal.

♦ Poitrine : large, profonde.

♦ Abdomen : bien développé.

♦ Ailes : portées haut, puissantes.

Tête : taille moyenne, plutôt fine.

Cou : fort, camail assez fourni.

Crête : rouge, simple, droite, forte, lobe suivant la courbure de la nuque sans la toucher.

Face : rouge, légèrement emplumée.

Yeux : iris bruns.

Bec : noir à pointe claire, fort.

Queue du coq : longueur moyenne, assez relevée, faucilles assez longues.

Pattes :

Cuisses : fortes, bien emplumées, sans bouffant.

Tarses : ardoise foncé, lisses, longueur moyenne.

Doigts : 4, semelle gris clair à blanche.

Il n'existe qu'une seule variété : Noir. Cette variété est donc noire à reflets verts (sous-couleur noire).

 

Ajouter un commentaire